Quelques Plantes Médicinales

Certaines parfument le jardin, d’autres ont tendance à se développer parfois un peu trop à notre goût. Plantes aromatiques et “mauvaises herbes” ont aussi des propriétés médicinales, souvent mal connues. Voici quelques plantes medicinales :

L’anis : sert a faciliter la digestion et éléminer le gonflement.

Le basilic : le basilic est une source d’antioxydants

Le citron : le citron joue le role d’antiseptique

La lavande :antiseptique , anti-inflamattoire , calmante..

Le noix : anticholesterol ,anti-stress , source d’omega 3, source de vitamines B et fibres…

 

Et plus d’autres…..

Les Tissus de Soutien

Ce sont des tissus fondamentaux dont le rôle mécanique est de contribuer à la solidarité de la plante. Ils sont une paroi très épaisse. Les cellules de ce tissu sont plus ou moins allongées. Leurs extrémités font des angles, elles peuvent parfois être fusiformes. Les cellules de ce tissu présentent des ponctuations donc des espaces qui permettent

des échanges entre les cellules.

L’épaississement de la paroi confère à ce tissu et donc à la plante une résistance élevée aux forces de traction et de pression. Le tissu confère aux organes une souplesse et une élasticité.

 

Les tissus de Revêtement

Ce sont des tissus qui mettent en contact la plante avec le milieu extérieur.

Ce sont :

  • L’épiderme, observé au niveau des feuilles, des tiges sans liège et des

organes floro.

  • Le liège a pour équivalent le suber et s’observe à la périphérie des

organes possédant d’importantes structures secondaires.

  • Les téguments séminaux à la périphérie des graines.

 

Les Parenchymes

L’ensemble des tissus nés du fonctionnement des méristèmes constituent les parenchymes. C’est un tissu fondamental au sein duquel vont se différencier les différents types de cellules spécialisées. I sont constitués de cellules très peu différenciées. Ce sont donc des cellules capables de revenir à l’état initial et les biologises ont tendance à le considérer comme le parenchyme. Ils jouent un rôle important dans la mise en réserve et dans la photosynthèse. La cellule du parenchyme est une cellule vivante. Sa paroi est mince, de nature pectocellulosique. Dans des rares cas, cette paroi peut subir une légère lignification. Dans la paroi d’une cellule du parenchyme, on trouve : de la cellulose et de la pectine.

Parenchymes

 

 

L’appareil Végétatif

C’est un être vivant qui se développe, se nourrit et se reproduit. Il est organisé, c’est-à-dire qu’il est formé d’unités distinctes : les cellules. Ces dernières sont reliées entre elles, elles constituent la base des tissues, les cellules végétales sont également différenciées en fonction de leur position et de leur rôle dans le végétal. Un végétal qui se développe veut dire qu’il se forme à partir d’une cellule oeuf, il grandit jusqu’à former l’organisme adulte. Il

se nourrit c’est-à-dire que grâce au processus de photosynthèse, il forme de la matière organique à partir de CO2 atmosphérique. Enfin, il se reproduit c’est-à-dire qu’il forme des organismes qui lui sont identiques.

 

Tiges Herbacées

Tige = tous organes qui portent des feuilles qu’il soit aérien ou sousterrain. C’est un axe vert, mince et souple

Les premières feuilles sont simples et insérées au niveau d’un noeud. L’espace entre 2 noeuds = entre-noeud.

Un noeud est une zone de la tige où existe un bourgeon axillaire qui peut être à l’origine d’un rameau. Les autres feuilles de ce type sont simples ou composées et insérées au niveau d’autres noeuds. C’est à la base de chaque

feuille que se forme le bourgeon axillaire.

Tiges herbacées

Tiges herbacées

 

Tiges Ligneuses

Formée d’un tronc ramié à partir d’une certaine hauteur. Couleur brune

et est constituée essentiellement de vaisseaux du bois et du liège. Au printemps,

de l’année de germination de la graine de la plante, la tige est de type herbacée. A la n de l’automne, les feuilles tombent et la tige persiste.

Tige Ligneuse

Tige Ligneuse

 

Racines a partir des Tiges Différenciées

Parlons premièrement de la racine en général : La racine a pour rôle la fixation de la plante au sol et l’absorption de l’eau et des éléments minéraux

Deuxièmment : la racine de tiges differenciées:

Ce sont des racines qui ne se prolongent pas de la tige principale, elles apparaissent

directement sur la tige, on parle de racines adventives. L’aptitude

de former ce type de racine chez certaines espèces facilite leur multiplication

végétative = bouturage ou marcottage.

Racine a partir de la Radicelle

Parlons premièrement de la racine en général : La racine a pour rôle la fixation de la plante au sol et l’absorption de l’eau et des éléments minéraux

 Deuxièment : la racine a partir de la radicelle :

Ce système est formé d’une racine principale = pivot qui fait suite directement à la tige. En se ramiant, cette racine forme des racines de deuxième ordre (les racines secondaires) qui vont former des racines de troisième ordreen se ramifiant et ainsi de suite. Si la racine principale prédomine, on parle de système racinaire pivotant. C’est le cas chez la carotte et la betterave.

Racines

Racines

 

 

De la Spore a la Prothalle

Le polypode porte, sur la face intérieure de ses feuilles, des sporanges renfermant des millions de spores. Les spores disseminées par le vent, favorisent le peuplement de nouveaux milieux.

La germination des spores donne naissance a un nouvel organisme: le prothalle,autotrophe, pourvu de chlorophylle. Le prothalle est proteur d’organes males et d’organes femelles qui renferment les gamètes.