Ce sont des tissus fondamentaux dont le rôle mécanique est de contribuer à la solidarité de la plante. Ils sont une paroi très épaisse. Les cellules de ce tissu sont plus ou moins allongées. Leurs extrémités font des angles, elles peuvent parfois être fusiformes. Les cellules de ce tissu présentent des ponctuations donc des espaces qui permettent

des échanges entre les cellules.

L’épaississement de la paroi confère à ce tissu et donc à la plante une résistance élevée aux forces de traction et de pression. Le tissu confère aux organes une souplesse et une élasticité.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>